Assistance

Les exigences en matière d'infrastructure informatique des écoles sont particulièrement diversifiées. D'innombrables parties prenantes doivent être prises en compte et une attention particulière doit être accordée à la protection des données et à la sécurité des systèmes. Abraxas a mis en œuvre avec succès un grand projet de ce genre avec les écoles de Schwytz. Cela fait deux ans environ que la solution informatique globale développée a fait ses preuves dans le cadre d’une utilisation quotidienne.

Abraxas a toujours été à l'écoute de nos préoccupations et de nos besoins et a travaillé d’une manière très orientée vers les objectifs et les solutions. Stefan Probst, directeur de l’école de Muotathal et vice-recteur des Écoles Schwytz

Le projet «Centre de calcul Mythen» des écoles de Schwytz visait à réunir quatre écoles différentes sur une infrastructure informatique commune. Le projet commun a été lancé par les trois écoles primaires de Schwytz, Steinen et Muotathal en collaboration avec les écoles de district de Schwytz (niveau secondaire I). Il était alors nécessaire de prendre en compte les différents besoins de chaque partie prenante de manière adéquate : Il s'agissait de répondre aux besoins d'environ 3500 élèves et de plus de 450 collaborateurs, ainsi qu’aux exigences techniques des 23 sites.

Structure de quantités pour 4000 utilisateurs

Abraxas a élaboré un concept pour une solution système informatique complète, comprenant sa mise en œuvre et son exploitation. Une solution d'infrastructure de poste de travail virtuel basée sur Windows 10 a également été utilisée, grâce à laquelle l'accès à distance et les options BYOD ont également été rendus possibles. Le projet comprenait environ 1200 clients gérés, 2000 ordinateurs portables non gérés au niveau Sec. I et environ 4000 comptes utilisateurs. En outre, d'autres dispositifs tels que smartboard, écrans, projecteurs et équipements destinés à la technique de bâtiments ont également été intégrés dans le système.

La sécurité comme objectif

Comme le dit Stefan Probst, directeur de l’école de Muotathal et vice-recteur de la MPS Schwytz, la participation des différentes écoles au projet a été un défi particulier. Chaque école était organisée différemment et utilisait parfois des logiciels différents. L'harmonisation et la fusion des différents systèmes ont donc présenté quelques défis conceptuels.

L'objectif du projet était de créer un système informatique stable et sécurisé permettant à tous les utilisateurs de travailler de manière productive et avec satisfaction. Stefan Probst est très satisfait du résultat et considère ce système stable comme le point fort du projet: «Nos expériences sont très positives! Nous pouvons compter à tout moment sur la stabilité du système et par conséquent sur un déroulement sans problème de nos cours. Je pense que c'est la chose la plus importante et la plus centrale. Il n'y a rien de pire qu'un système instable».

Stefan Probst, directeur de l’école de Muotathal et vice-recteur des Écoles Schwytz, parle du projet avec Abraxas dans la vidéo.

Abraxas a posé les bases techniques pour que notre personnel enseignant puisse procéder à l’enseignement à domicile. Stefan Probst, directeur de l’école de Muotathal et vice-recteur des Écoles Schwytz

La coopération comme point fort

Ce que Stefan Probst apprécie le plus dans le partenariat avec Abraxas est le savoir-faire qu'Abraxas a apporté au projet à grande échelle ainsi que le contact agréable: «Abraxas a toujours été à l’écoute de nos préoccupations et de nos besoins et a travaillé d'une manière très orientée vers les objectifs et les solutions. Même si nous n’étions pas toujours d’accord sur tout, une solution rationnelle a pu être trouvée dans chaque cas». Cependant, le transfert de savoir-faire a également bénéficié à Abraxas, grâce aux enseignements tirés des exigences spécifiques dans le secteur éducatif. Cette collaboration constitue donc un autre point fort du projet pour Stefan Probst.

Avec un projet d'une telle ampleur, il est évident que des situations critiques peuvent survenir. Il y a quelque temps, les étudiant-e-s ont pu accéder à des contenus sur Internet auxquels elles/ils n'étaient pas censé-e-s avoir accès. Interrogé à ce sujet, Probst dit: «Abraxas a agi rapidement et a mis en place une solution de filtrage appropriée». La réaction d'Abraxas a également été importante pour lui dans cette situation particulière: «Lorsque des problèmes et des crises surviennent, Abraxas assume ses responsabilités».

Les écoles de Schwytz sont également satisfaites des deux premières années d’exploitation du système. Après l'achèvement réussi du projet proprement dit, Abraxas continue à assurer le bon fonctionnement de l'ensemble du système informatique. Des collaborateurs des écoles de Schwytz formés par Abraxas se chargent du premier niveau d’assistance dans les différentes écoles, tandis qu'Abraxas assure le deuxième niveau d’assistance et surveille de manière proactive l'ensemble de l'environnement du réseau. Selon Stefan Probst, les problèmes mineurs qui surviennent lors du fonctionnement normal sont rapidement résolus grâce aux temps de réaction rapides et aux solutions constructives d'Abraxas.

L’épreuve de la pandémie

Pendant le confinement du printemps 2020, le nouveau système a subi une véritable mise à l’épreuve. Tout le personnel enseignant et tou-te-s les élèves se sont retrouvé-e-s d'un seul coup en télétravail ou encore en enseignement à domicile. Pour M. Probst, le facteur décisif a été que l'ensemble des logiciels, de l'infrastructure de postes de travail virtuelle et du matériel fonctionnait et s’harmonisait aussi bien. Le nombre élevé d'appareils disponibles au niveau Sec. I a également contribué au fait que les écoles de Schwytz ont bien fait face à la situation particulière pendant la pandémie de Covid-19. Grâce aux équipements personnels et au grand engagement du personnel enseignant, l'enseignement à distance a pu être mis en place rapidement.